Week end du 23 au 24.03

 

Le samedi 23

 

 Réveillé en pleine nuit, trempé de sueur : je suis obligé de dormir tête aux pieds pour trouver un coin de drap sec et je retourne l’oreiller trempé également.

 Après une douche délicieuse et le petit déjeuner, nous partons à Tamba pour flaner dans les rues et les marchés.

 Nous en profitons pour photographier les différentes boutiques avec leurs enseignes très personnalisées.

les-boutiques1-le-23-03.jpgles-boutiques3-le-23-03.jpgles-boutiques2-le-23-03.jpg

 les-boutiques6-le-23-03.jpgles-boutiques9-le-23-03.jpg

 les-boutiques7-le-23-03.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

   Et toujours les petites biquettes qui cherchent une petite friandise...les-boutiques10-le-23-03.jpg

scenes-de-rue-17.jpg

 

 

 

 

 

 

les-boutiques5-le-23-03.jpgles-boutiques4-le-23-03.jpg

La boucherie

le-marche-avec-kali6.jpg Fleche 2

 Et les étals de rues :etale-de-rue5-le-23-03.jpg

 etale-de-rue1-le-23-03.jpgetale-de-rue2-le-23-03.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les mécaniciens de la région

les-mecanos-le-23-03.jpg

 Fleche 2

 Il faut montrer également l'envers du décor : les dépotoirs en pleine ville

 depotoir1-le-23-03.jpgdepotoir2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le transport en commun

transport-en-commun-1.jpgtransport-en-commun-3.jpgtransport-en-commun-2.jpg

 Retour au campement. L’après-midi se passe à flâner et ranger.

 Ce samedi, étant la veille de notre départ, Boubacar vient nous chercher pour aller faire la fête chez lui.

 En passant on récupère les jumeaux.

  Regardez l’arrivée chez Boubacar, qui habite Tambacounda.

  Vous allez comprendre pourquoi, au Sénégal, même dans une ville de 100 000 habitants, il faut un 4x4 :

 

 Arrivés chez lui, on découvre plein de jeunes qui sont là, eux aussi, pour faire la fête.

 En effet, tous les samedis, il fait danser les jeunes de son quartier. Fleche 2

Comme d’habitude, les enfants accourent pour nous saluer et la fête commence !

les-enfants1-le-23-03.jpg


les-enfants6-le-23-03.jpg

 les-enfants4-le-23-03.jpgles-enfants3-le-23-03.jpgles-enfants5-le-23-03.jpg

 les-enfants2-le-23-03.jpg

 La soirée est animée par quelques jeunes qui s’occupent de la sono.

les-danses3-le-23-03.jpg

 les-danses2-le-23-03.jpgles-danses1-le-23-03.jpgles-danses15-le-23-03.jpg

 les-danses10-le-23-03.jpgles-danses8-le-23-03.jpgles-danses5-le-23-03.jpg

 

 

 

 

 

 

 Nous participons aux danses comme nous pouvons… Enfin, surtout Benoît, Vincent et Julien. Fleche 2

 Pour ma part, je prends des photos mais le flash attire les enfants qui se précipitent pour voir le résultat.

les-danses14-le-23-03.jpg

les-danses13-le-23-03.jpg

 

les-danses12-le-23-03.jpg

 La deuxième femme de Boubacar nous a préparé un délicieux poulet yassa, que nous dégustons à l’intérieur.

 Il y a avec nous deux jeunes étudiantes sénégalaises qui s'apprêtent à venir étudier en France, ce qui fait que nous sommes six à partager ce plat succulent.

 Manger tous dans la même gamelle, c'est peut-être le bon apprentissage du partage ?

 Dehors la fête bat son plein.

 

 Nous retournons dans la cour où les danses continuent.

 Je suis pris par l’une des musiques qui correspond tout à fait à une «gavotte»,

 la fameuse danse bretonne où l’on fait une chaîne en se donnant le petit doigt.

J’entraine donc Boubacar, par le petit doigt, dans quelques pas de cette danse.

Malheureusement il n’y a pas eu de photo pour immortaliser cet instant.

 Je suis fier d’avoir contribué à la diffusion de la culture bretonne dans ce coin reculé du Sénégal !

 Tout ce piétinement finit par soulever une fine poussière, visible sur les photos, et même l’atmosphère est parfumée à la terre.

 

les-danses4-le-23-03.jpg

 

 Au fur et à mesure que nous avançons dans la soirée, les mamans viennent chercher leurs enfants et vers 23 h, c’est la fin de la fête.

 Boubacar nous ramène à la maison.

 

 Le dimanche 24.03 Fleche 2

 

 Le grand départ.

 Bagages bouclés on va prendre notre petit déjeuner avant de partir.

 A table, quelques enfants viennent nous dire au revoir de façon très chaleureuse.

 En chemin nous saluons Sadiouma qui remplace le chaume sur le toit d'une case.

sur-le-toit-1.jpgsur-le-toit-2.jpg

 

 

 

 sur-le-toit-3.jpg

 Les femmes également sont au travail

depart-le-24-03.jpg

 Adama nous emmène à la gare routière.

vers-dakar.jpg

 

 taxi-brousse-2.jpg

 

 

 

gare-routiere-24-03-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 Après les palabres habituelles, notre choix se porte sur une magnifique 505, 8 places…

 Enfin, on aura un neuvième passager de plus .... sur le toit !

gare-routiere-24-03-4.jpg

vers-dakar-5.jpg

vers-dakar-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 On embarque (comme disent mes copains de Gwen aod)

 

vers-dakar-6.jpg

 Heureusement que nous ne sommes pas très grands et que nous avons réservé les trois places à l'arrière. Fleche 2

 Salut Tambacounda !

vers-dakar-1.jpgvers-dakar-3.jpgvers-dakar-2.jpg

vers-dakar-10.jpg

 vers-dakar-9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 vers-dakar-13.jpg                                                            

vers-dakar-8.jpg

 

 

 

 

 

vers-dakar-16.jpg

 

 

 

 

 

 Un camion qui n’a peut-être pas réussi à éviter un trou dans la chaussée, a perdu son chargement.

 

 

Quelques pauses en cours de route pour se dégourdir les jambes.

  La biquette semble mieux tenir le coup que les toubabs !  

vers-dakar-18.jpg

  vers-dakar-la-pause.jpg

 

 

 

 

 

 

 
vers-dakar-7.jpgvers-dakar-15.jpg

 

vers-dakar-11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

          

               Enfin Dakar, après 8h de route. 

                vers-dakar-22.jpg

 

 vers-thially-21.jpg

 

 

 

                                         Un autre taxi et on arrive à l’Oasis Thially

thially-hotel-5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 taxi-brousse-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

HAUT DE PAGE

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau